Le Costa Rica compte parmi les pays qui reconnaissent l'importance des solutions fondées sur la nature dans la lutte contre le changement climatique et pour le développement durable. Photo : PNUD Costa Rica / Priscilla Mora

 

Notre avenir nous échappe. Des paysages de montagnes habituellement dégagés disparaissent régulièrement derrière les nuages de fumée de feux de forêt. Nous croulons sous la chaleur de jours où la température atteint jusqu’à 38° C en Arctique. Les tempêtes tropicales s’enchaînent, sans compter les volcans, les tremblements de terre et les inondations, faisant des ravages. La sécheresse compromet notre capacité à produire les cultures nécessaires à la subsistance de nos familles et à fournir au monde sa tasse de café du matin. Dans tous les pays du monde, une pandémie de proportions bibliques ne fait qu'exacerber ces crises, nous enlevant des êtres chers et bouleversant encore plus ce que nous croyions être normal.

Face à cette réalité, nous vous invitons à imaginer avec nous une autre voie : celle où nous transformons notre relation à la planète. Nous vous invitons à agir avec nous pour faire de cette vision une réalité. Du 4 au 6 octobre, l’événement virtuel intitulé Nature for Life Hub, qui coïncide avec la 76e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, nous appelle tous – militants, dirigeants philanthropiques, entreprises, scientifiques, chefs d'État et représentants des peuples autochtones – à opérer les changements nécessaires pour un avenir positif pour la nature.

Le premier jour du Hub, sur le thème de « Transformer notre relation avec la planète », donnera des exemples d'initiatives qui amorcent ce changement transformationnel aux niveaux local, national et international. Dans la session 1, nous explorerons ce que signifie la création d'un filet de sécurité mondial ; dans la session 2, nous nous inspirerons des enseignements remarquables des lauréats du Prix Équateur de cette année ; enfin, la session 3 sera consacrée à la recherche de nouvelles façons de nous rassembler pour mettre la nature au cœur du développement durable. 

Cartographier
nous permet de constater où la nature prospère, où elle est détruite, et où elle contribue au développement économique. Rejoignez-nous lors du Jour 1 de l’événement pour voyager dans un monde où les peuples autochtones d'Amazonie équatorienne peuvent cartographier les terres qu'ils ont sauvegardées depuis des millénaires sur une application mobile, même hors ligne. Découvrez ce qu’il se passe lorsque les plus grands scientifiques du monde se réunissent avec les gouvernements et diverses parties prenantes pour co-créer une « carte de l'espoir » qui indique où agir pour la nature, le climat et l'humanité. Apprenez comment un satellite frôlant le ciel peut documenter la déforestation et alerter les communautés et les gouvernements là où elle se produit via l’application mobile Forest Watcher.

Le lancement du Laboratoire de l’ONU sur la biodiversité, un site web gratuit et inédit destiné aux gouvernements et à d'autres acteurs afin qu’ils accèdent à des cartes et à des données de pointe sur la nature, le changement climatique et le développement humain, en vue de générer des informations utiles à la transformation des politiques et des actions. Cette plateforme en ligne peut permettre à quiconque, où qu’il se trouve, de calculer et de cartographier des indicateurs sur la santé de la nature dans son pays, son bassin versant ou son jardin, en un simple clic.

Dans le cadre de nos échanges, des nations du monde entier développeront la manière dont les cartes orientent les transitions vers un modèle de développement positif pour la nature. Le Costa Rica (lire en anglais) – un pays qui dépend des récifs coralliens, des mangroves et des zones humides pour protéger les communautés côtières des catastrophes naturelles et de l'élévation du niveau de la mer – reconnaît officiellement l'importance de la nature dans ses plans d'adaptation aux pires effets du changement climatique. La République Dominicaine (lire en espagnol) – un pays dont le développement économique dépend du café et du cacao – est en train de créer une « carte de l'espoir » pour passer à des modèles commerciaux plus durables pour ces cultures, stabiliser les bassins versants locaux, et générer des revenus pour les petits exploitants. Plus au sud, la Colombie (lire en espagnol) – un pays dont l'approvisionnement en eau dépend de ses écosystèmes montagneux – s’attache à identifier les zones prioritaires concernant la restauration, la conservation et l'utilisation durable afin de préserver l'accès à l'eau pour les générations à venir. L'Équateur (lire en espagnol) – un pays qui a constaté que les efforts de conservation ne suffisent pas à endiguer la vague de dégradation de l'environnement – réunit divers groupes de décideurs pour découvrir d'autres moyens de lutte contre l'effondrement des écosystèmes.

À l'autre bout du monde, l'Afrique du Sud (lire en anglais) – un pays confronté à des niveaux de pauvreté très élevés, au chômage et à des inégalités criantes – crée également une « carte de l'espoir » pour déterminer où les actions en faveur de la nature peuvent favoriser l'écotourisme et la sécurité de l'eau. Et en Asie, le Cambodge (lire en anglais) – un pays qui connaît une croissance rapide, parfois au détriment de l'environnement – travaille à la protection des forêts et de l'eau douce pour aider à stabiliser les économies rurales. Tout au long de la session 3, nous entendrons les représentants de ces pays, des principales agences des Nations Unies et du secteur privé, qui partageront leur vision de l'innovation numérique, de la science de pointe, de l'engagement des parties prenantes et de l'action sur le terrain pour transformer notre relation avec la planète.

Chaque jour est une occasion d'agir. Rejoignez-nous dans le cadre du premier jour de l’événement Nature for Life Hub le 4 octobre, pour découvrir comment les nations du monde entier se mobilisent en utilisant les données spatiales. Laissez-vous inspirer par ces parcours uniques vers un avenir plus harmonieux pour la nature, le climat et les personnes. Engagez-vous dans l'action. Ensemble, nous pouvons transformer notre relation avec la planète et co-créer notre avenir commun sur Terre.

 

Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde