Hub Nature for Life : Vers une décennie d'espoir et de transformation

 

L'humanité doit de toute urgence transformer sa relation avec la nature si nous voulons éviter des conséquences environnementales, économiques et sociales potentiellement catastrophiques pour les générations futures, a averti le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) alors que sont lancées les inscriptions pour le Hub virtuel de trois jours intitulé Nature for Life Hub.

Cet événement virtuel unique emmènera les participants dans des voyages thématiques pour une plongée en profondeur dans des sujets spécialisés, tels que la production alimentaire durable, la transformation de la finance et la protection des écosystèmes, et explorera certaines des solutions pratiques et des actions ambitieuses qui ouvrent la voie à un avenir positif pour la nature. Parmi les participants se trouveront des représentants de gouvernements, d'organisations internationales, de la société civile, du monde universitaire, des communautés locales et autochtones et du secteur privé, dans le but de convenir d'un programme commun qui jette les bases d'une « décennie d'espoir et de transformation » pour l'humanité et l'environnement.

La session d'ouverture aura lieu le 22 septembre en tant qu'événement haut niveau en parallèle de l'Assemblée générale des Nations Unies. Les dirigeants mondiaux y participant seront invités à discuter des progrès accomplis dans le respect de leurs engagements en matière de protection de l'environnement, et encouragés à appuyer ces engagements avec de nouvelles promesses audacieuses.

La deuxième partie du Hub, une série virtuelle d'événements de trois jours, produite par le PNUD, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), la Convention sur la diversité biologique (CDB) et d'autres partenaires, sera diffusée du 4 au 6 octobre.

L'événement, gratuit et ouvert au public, sera diffusé en anglais, en espagnol et en français. De plus amples informations, y compris sur la manière de s'inscrire pour regarder l'événement, sont disponibles sur le site www.natureforlifehub.org.

« L'humanité pousse notre planète à son point de rupture », a déclaré Achim Steiner, administrateur du PNUD. « Mais il est encore temps d'agir. Des gouvernements et des entreprises aux communautés locales du monde entier, nous assistons à une prise de conscience générale de la nécessité de changer radicalement notre relation avec la planète et de placer la nature au cœur de tout ce que nous faisons. Le Nature for Life Hub contribue à susciter l'ambition et l'espoir pour les transformations essentielles dont nous avons besoin maintenant ».

Le Nature for Life Hub sera un catalyseur qui permettra de relever les ambitions actuelles et de créer un élan plus important pour accroître les protections environnementales à l'approche de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26), de la Conférence des Nations unies sur la biodiversité (COP15), du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, et de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans les mois à venir.

Chacune des trois journées sera consacrée à un thème spécifique, dans le cadre d'une approche globale intitulée « Répondre à notre crise planétaire : vers une décennie d'espoir et de transformation ».

La session du 4 octobre, « Transformer notre relation avec la planète », explorera comment la société peut remodeler les modèles économiques et politiques actuels pour développer de nouvelles solutions qui protègent et restaurent l'environnement, y compris de nouveaux partenariats reconnaissant les droits des peuples autochtones. La session comprend le Prix Equateur, un prix annuel qui récompense les efforts des communautés pour atteindre un développement durable local grâce à des solutions basées sur la nature. Les lauréats de cette année, issus de communautés locales et autochtones de neuf pays, ont protégé ensemble plus de 1,8 million d'hectares d'écosystèmes critiques, et ont amélioré les moyens de subsistance de plus de 180 000 personnes. La session comprend également le lancement du UN Biodiversity Lab, en partenariat avec le PNUE, la CDB, Microsoft et d'autres.

La session du 5 octobre explorera comment les entreprises peuvent adopter des pratiques qui restaurent, régénèrent et protègent la nature tout en soutenant les communautés. Sous le thème « De la base au sommet : transformer la production », les participants seront invités à présenter les meilleures pratiques en matière de modèles commerciaux durables qui préservent l'environnement, en mettant l'accent sur l'alimentation, les chaînes d'approvisionnement mondiales, l'impact de la pandémie de COVID-19 et le rôle des petites et moyennes entreprises.

La dernière journée, « Voies d'un avenir positif pour la nature », commencera par une exploration de la manière de transformer les finances des secteurs public et privé pour réduire les impacts sur la nature. De nouvelles initiatives seront partagées, telles que la Taskforce for Nature-related Financial Disclosures, qui s'appuie sur les efforts déployés pour créer un nouveau cadre permettant aux entreprises de rendre compte des impacts environnementaux et d'y répondre, suite à un récent appel des gouvernements du G7 en faveur d'une divulgation financière obligatoire des risques liés au climat. La session finale identifiera 25 voies pour un avenir positif pour la nature.

Après l'événement, le PNUD continuera à ajouter de nouvelles études de cas, des leçons apprises, des médias et des ressources à chacune des sessions, et poursuivra un appel à action à la société civile pour mettre la nature au cœur du développement durable.

 

FIN

Pour plus d'informations, veuillez contacter Sangita Khadka, sangita.khadka@undp.org +1 (234) 567 890.

PNUD Dans le monde