--- Image caption ---

 

New York, le 4 octobre – Le lancement du UN Biodiversity Lab (UNBL) 2.0 [Laboratoire de l’ONU sur la biodiversité] a eu lieu aujourd'hui, au premier jour de l’événement Nature for Life Hub. Il s’agit d’une plateforme gratuite, open source, qui permet aux gouvernements et à d'autres acteurs d'accéder à des cartes et à des données de pointe sur la nature, le changement climatique et le développement humain, et ce de manière inédite, afin de générer des connaissances sur la nature et le développement durable. Cette plateforme en ligne est mise à disposition gratuitement aux gouvernements et à d’autres parties prenantes en tant que bien public numérique.

Développé conjointement par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Centre de surveillance de la conservation de la nature du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE-WCMC) et le Secrétariat de la Convention des Nations Unies sur la biodiversité, le lancement a mis en évidence des partenariats solides, y compris l'annonce par Microsoft de son engagement à soutenir l'écosystème numérique du Laboratoire via son projet Planetary Computer et ses analyses personnalisées en tant que biens publics numériques.

« Le UN Biodiversity Lab permettra à tout un chacun d'accéder à des données spatiales de pointe et à des indicateurs dynamiques qui généreront de toutes nouvelles perspectives en matière de conservation et de développement durable », déclare Achim Steiner, Administrateur du PNUD. « Et surtout, il permettra aux décideurs d'accéder à plus de 400 couches de données spatiales sur la biodiversité, le changement climatique et le développement, ce qui les aidera à identifier de nouvelles possibilités d'agir dans le meilleur intérêt des personnes et de la planète. »

La version 2.0 du Laboratoire répond à un déficit de types de données et d'outils spatiaux, comme autant de ressources inestimables aux nations du monde entier pour prendre des mesures transformatrices. Les utilisateurs peuvent désormais accéder à plus de 400 des meilleures couches de données spatiales mondiales disponibles, créer des espaces de travail sécurisés pour incorporer des données nationales aux données mondiales, utiliser des ensembles de données sélectionnées pour générer des idées pour l'action, et plus encore. Sans outil ni formation spécialisés, les décideurs peuvent tirer parti de la puissance des données spatiales pour soutenir l'établissement de priorités et la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature. Des métriques et des indicateurs dynamiques sur l'état de notre planète sont également disponibles.

« Le UN Biodiversity Lab rassemble une coalition de partenaires, de fournisseurs de données et d'innovateurs technologiques pour soutenir la création d'un écosystème numérique pour la planète. En tant que défenseur de l'environnement, le PNUE a un rôle clé à jouer pour fournir des informations sur l'état de la nature et approfondir les liens entre science et politique. Nous sommes fermement engagés dans ce partenariat pour que les décideurs politiques puissent utiliser efficacement les données ouvertes dans l'aménagement du territoire afin de respecter l'Accord de Paris et le cadre mondial pour la biodiversité post-2020 », a déclaré Inger Andersen, Directrice exécutive du PNUE.

 « Le Laboratoire a le potentiel de fournir des ressources essentielles pour aider les Parties à établir des rapports nationaux sur les indicateurs de biodiversité dans le cadre mondial émergent de la biodiversité post-2020, et également pour la révision, la mise en œuvre et le suivi des plans nationaux de biodiversité », a déclaré Elizabeth Mrema, Secrétaire exécutive de la Convention des Nations Unies sur la biodiversité.

Le Laboratoire a été lancé pour la première fois en 2018 pour soutenir les gouvernements dans leurs engagements envers la Convention des Nations Unies sur la biodiversité, ce qui a conduit à une multiplication par deux du nombre de cartes utilisées dans les rapports nationaux des pays sur l'état de la biodiversité. Le UN Biodiversity Lab est désormais disponible en anglais, français, portugais, russe et espagnol. Cette nouvelle version offre une conception moderne de l'application web et des fonctionnalités améliorées basées sur les commentaires des utilisateurs, y compris plus de données, des capacités analytiques améliorées, et des analyses qui soutiennent l'action au niveau national*.

Pour plus d'informations :

Sangita Khadka, spécialiste en communication, Bureau du PNUD pour l'appui aux politiques et aux programmes. Courriel : sangita.khadka@undp.org, téléphone : +1 212 906 5043.

Keisha Rukikaire, Chef du service Nouvelles et Médias, PNUE. Courriel : rukikaire@un.org, téléphone : +254 722 677747.

David Ainsworth, agent d'information, Secrétariat de la CDB. Courriel : david.ainsworth@un.org, Tél. : +1 514 561 2720.

*Note d'information :

La liste complète des nouvelles fonctionnalités de UNBL 2.0 comprend :

  1. Une conception moderne de l'application web et une convivialité accrue.
  2. Entièrement disponible en anglais, français, portugais, russe et espagnol.
  3. Une liste de données mondiales élargie comprenant désormais plus de 400 couches de données sur la biodiversité, le changement climatique et le développement durable.
  4. Des espaces de travail sécurisés à la disposition de tous les acteurs à but non lucratif, où ils peuvent intégrer des données nationales aux données mondiales.
  5. Des outils analytiques pour calculer des indicateurs dynamiques pour tout domaine d'intérêt.
  6. Un recueil de données sur des domaines thématiques clés afin de générer des informations pour l'action.

De nouvelles fonctionnalités, qui seront disponibles en 2022, permettront également aux pays de cartographier leurs aires essentielles au maintien de la vie (ELSA), où les actions de protection, de gestion et de restauration de la nature peuvent contribuer à la réalisation des priorités mondiales en matière de biodiversité, de changement climatique et de développement durable.

 

PNUD Dans le monde